Femme ou homme de terrain par excellence, intermédiaire indispensable dans les ventes de vins des producteurs à des négociants, le courtier en vins et spiritueux donne un avis éclairé et impartial sur les qualités d’une récolte et les tendances du marché. Il sait avec discrétion, rechercher les vins et les acheteurs, négocier, conclure les transactions, et rester le garant de la bonne exécution des conditions mises en œuvre. Il est serviteur des producteurs autant que des acheteurs, conseiller éclairé, lui seul sait et peut donner aux transactions la convenance et la morale nécessaire.

Son expérience est depuis longtemps reconnue par les professionnels, et cela, dès l’origine de cette fonction codifiée par une ordonnance de Philippe Le Bel, en 1321.
En 1855, à l'occasion de l'Exposition Universelle de Paris, Napoléon III demande à chaque région viticole présentant des vins d'établir un classement. C'est à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux (CCI) qu'est confié le dossier pour le département de la Gironde. Désireux de mettre les vins de Bordeaux à l’honneur lors de cet évènement seul le classement de ces derniers fut retenu et officialisé en 1855.
Par souci d'objectivité, la CCI demande au Syndicat des Courtiers d'établir un classement des vins de la Gironde. Ces courtiers de l'industrie vinicole, sont des professionnels intègres et indépendants qui fréquentent le vignoble, dégustent, contribuent à établir les prix. Ils sont d’ailleurs des officiers ministériels nommés par décret.
Ces courtiers établissent alors un classement en fonction de la réputation des châteaux et le prix de leur production, sur la base d'une tradition de deux siècles de classification informelle, qui reflétait la qualité des vins. Les éléments sont puisés aux meilleures sources dont un historique des cotations. Des cotations qui reposaient sur des expertises (notes de dégustation…) datant du 18e siècle et auxquelles Thomas Jefferson, futur Président des Etats-Unis, fera d’ailleurs allusion lors de son passage à Bordeaux en 1787. Celles-ci évaluaient les caractéristiques gustatives des vins, la qualité et l'originalité des crus.

Depuis 1997, un examen d’aptitude professionnelle renforce, si besoin en était, la crédibilité du courtier en vins et spiritueux oeuvrant au cœur de la filière. Riche de cette histoire et soucieux de s’adapter continuellement aux évolutions des marchés, ce « troisième homme » de la filière, intermédiaire indispensable de la Place de Bordeaux avec plus de 75 % des transactions annuelles réalisées par son intermédiaire, constitue le maillon irremplaçable de la glorieuse chaîne des Grands Vins de Bordeaux.
Le Syndicat Régional a pour but, en plus des représentations interprofessionnelles et officielles, de veiller, entre autres, à ce que soient présentées au commerce et à la propriété les garanties morales qu’ils sont en droit d’exiger des intermédiaires qui les visitent.
Indépendant des parties, le courtier aura toujours à cœur de défendre et valoriser commercialement les vins issus de l’exceptionnel patrimoine vinicole bordelais.
 

Carte des appellations

Famille Bordeaux rouges, Bordeaux Supérieur
Les vins de ces appellations - Bordeaux et Bordeaux Supérieur - peuvent être cultivés sur la totalité du département de la Gironde. Les cépages, les terroirs et microclimats y sont donc très variés ! Les Bordeaux rouges représentent près de la moitié de la production du Bordelais et 3 cépages majoritaires y sont cultivés : le Merlot, le Cabernet-Sauvignon et le Cabernet Franc. Ils donnent aux vins souplesse, équilibre et fraîcheur aromatique !

Famille Côtes-de-Bordeaux
L’AOC Côtes-de-Bordeaux a été créé en 2008 afin de rassembler sous une seule dénomination une mosaïque de petites appellations à forte personnalité. Les terroirs sont variés et bordent les rives droites des deux grands fleuves sur des paysages vallonnés. À dominante Merlot, ces vins se caractérisent généralement par leur force tannique ou par la puissance de leur bouquet.

Famille Saint-Émilion, Pomerol, Fronsac
Situé à l’est de la région bordelaise sur la rive droite de la Dordogne, cette région est exclusivement dédiée à la production de vins rouges. Et quels vins rouges ! Ses terroirs sont particulièrement reconnus pour leurs Grands Crus. Le Merlot y est roi. Associé au Cabernet Franc, il donne aux vins de la souplesse et de la puissance avec des arômes fins et subtils. Mais Saint-Émilion, c’est aussi un village historique classé au patrimoine de l’Unesco !

Famille Médoc et Graves
La région du Médoc et des Graves couvre un peu plus de 20 000 hectares sur la rive gauche de la Garonne et de la Dordogne. Représentant 17% du vignoble bordelais, cette région est le berceau des Grands Crus Classés. Le Médoc forme une presqu’île entre l’Atlantique et l’estuaire de la Gironde et renferme les plus célèbres AOC telles que Margaux, Pauillac, Saint-Estèphe, Saint-Julien… Au sud-est, l’appellation Graves est la seule à posséder le nom de son terroir !

Famille Bordeaux Blanc Secs
Le Bordelais n’est pas uniquement réputé pour ses vins rouges ! Les blancs secs occupent une part non négligeable de la production. Vous êtes plutôt Entre-deux-Mers, Blaye-Côtes de Bordeaux ou Pessac-Léognan ? Chacune de ses 12 appellations possède ses caractéristiques de dégustation ! Le Sémillon représente 55% du vignoble suivi de près par le Sauvignon puis la Muscadelle en minoritaire.

Famille des moelleux et liquoreux
Les AOC de cette famille représentent seulement 3% de la production bordelaise mais ses vins sont exceptionnels et rares ! On a tous en tête les fameuses appellations Sauternes, Cadillac, Loupiac, Sainte Croix du Mont… Ce breuvage doré est rendu possible grâce au microclimat dont bénéficie ce terroir. De part et d’autre de la Garonne, les journées sont chaudes et ensoleillées ; les nuits sont fraîches et humides. Le raisin est récolté tardivement lorsque  la pourriture noble s’est formée sur ses grains et en a concentré le sucre. Le Sémillon est le cépage majoritaire, suivi du Sauvignon et de la Muscadelle.


(Sources de la carte des Appellations : CIVB , Editions Benoît France)

Coordonnées

1 Cours du XXX Juillet
33000 Bordeaux
05 57 93 15 40

Vos contacts

COUMAU Xavier
Président
05 57 93 15 40
RIPERT Charles
Secrétaire Général
05 56 39 95 10

Liste des membres

Syndicat Régional des Courtiers en Vins et Spiritueux de Bordeaux, de la Gironde et du Sud-Ouest

Syndicat Nom/Prénom Adresse Bureau Fax Mobile